Le Léonberg

Acceuil "Le léonberg" - Standard - Caractère - Education - Entretien, hygiène - Santé - Morphologie - Alimentation

Pourquoi il se gratte ? - Les vaccinations - Les desinfectants - Les dents - Coup de chaleur - Maladies et bobos

Santé - pourquoi il se gratte?

Les gales

Les gales sont dues à la prolifération d'acariens microscopiques. Il en existe plusieurs types, les principales étant la gale sarcoptique et la gale auriculaire.


La gale sarcoptique touche le chien. C'est une maladie hautement contagieuse: elle se transmet de chien à chien essentiellement par contact, et touche préférentiellement les jeunes.

Les animaux présentent des croûtes en particulier sur la tête, les oreilles, les coudes et le ventre. Ces lésions sont accompagnées de violentes démangeaisons.
L'évolution est très lente, et dans le pire des cas les chiens peuvent mourir d'épuisement et des suites des complications bactériennes s'ils ne sont pas traités.

Tous les chiens infestés ne déclenchent pas la maladie. Certains restent porteurs asymptômatiques.

Le diagnostic est délicat car les parasites sont souvent indétectables.
Le traitement antiparasitaire suivi d'une guérison est souvent le seul moyen de diagnostic.

Lorsqu'un chien est galeux, il faudra aussi traiter tous les autres chiens ayant été à son contact.

Le traitement consiste en l'administration d'antiparasitaires, sous forme de bains, d'injections ou de pipettes, sur une durée de 3 à 4 semaines.


La gale des oreilles, ou otacariose, est extrêmement fréquente. Elle touche tout particulièrement les jeunes, et sévit chez le chat et le chien, ainsi que le furet. C'est la principale cause d'otite chez le chat.

La prolifération du parasite (Otodectes cynotis) dans le conduit auditif est à l'origine d'une otite dite cérumineuse car très productive d'un cérumen brun et souvent sec (surtout chez le chat).
L'otite est en général bilatérale. A force de se gratter, des plaies à la base de l'oreille, des hématomes dans le pavillon de l'oreille (othématome), ou d'autres complications peuvent apparaître.

Cette gale est très contagieuse entre chiens et chats si bien que les jeunes animaux issus de chenils ou de chatteries sont très souvent parasités. Un traitement systématique est donc souhaitable lors de l'adoption.


Loin d'avoir disparu malgré l'existence de traitements actifs, les gales doivent donc être presque systématiquement suspectées lors de maladies de peau ou d'otites accompagnées de démangeaisons.

Photo ci-dessous: l'agent de la gale sarcoptique du chien

Les tiques

Les tiques sont des acariens parasites des mammifères et oiseaux. Ils se fixent dans la peau de votre chat ou de votre chien pour prendre des repas de sang.Il existe plusieurs espèces de tiques (Dermacentor, Rhipicephalus, Ixodes...); l'aspect de la tique est aussi différent selon qu'il s'agisse d'un mâle, d'une femelle ou d'une larve.

Votre animal les attrape en passant dans l'herbe, les fourrés, où les jeunes tiques sont fixées en attendant le passage de leur futur hôte.

Les tiques sont vecteurs de plusieurs maladies: la piroplasmose chez le chien (très fréquente dans de nombreuses régions), l'erhlichiose chez le chien dans le sud de la France, la Borréliose (maladie de Lyme) chez l'homme et le chien.

Il faut donc, toute l'année, protéger votre animal contre les tiques. Les produits que vous utiliserez doivent être:

  • sans toxicité pour votre animal (il y a souvent des cas d'empoisonnement grave sur des chats sur lesquels leurs propriétaires avaient mis des produits inadaptés).
  • efficaces: ces produits doivent empêcher la tique de piquer votre animal, ou au moins tuer la tique avant qu'elle ait eu le temps de transmettre une maladie.
  • pratiques à utiliser

Votre véto a de nombreux produits répondant à ces critères; par exemple pour le chien: une pipette par mois d'Avantix ou Frontline. Spray Duowin ou Frontline ou Defendog une fois par mois. Pour ceux risquant d'oublier d'utiliser un traitement préventif chaque mois, le collier Preventic (efficace 4 mois), ou le collier Scalibor (efficace 5 mois).

Enlever une tique

Munissez vous d'un crochet O Tom (disponique chez votre véto); il s'agit d'un petit crochet en plastique, permettant de saisir la tique, puis de la retirer en tournant, sans tirer; en pratiquant ainsi, celà permet de ne jamais laisser le rostre du tique dans la peau du chien (ce qui entraînerait la formation d'un kyste ou d'un petit abcés), et de ne pas utiliser de produits toxiques.

Les puces

Les puces sont des parasites du chien et du chat, qui provoquent des démangeaisons, et peuvent entraîner des allergies difficiles à traiter, et transmettre des maladies et des vers (Ténia Dipylidium caninum).C'est en connaissant bien la vie des puces et leur cycle que vous comprendrez comment bien les combattre.

Cycle de la puce

Après avoir sauté sur votre animal, la puce prend son repas de sang dans les 10 minutes. Sa durée de vie est d'en moyenne 3 semaines, pendant lesquelles elle va rester sur votre chat ou votre chien, prendre des repas sanguins, s'accoupler, et pondre plusieurs centaines d'oeufs.

Les oeufs tombent ensuite dans l'environnement: 8 heures après la ponte, 80% des oeufs sont tombés de votre animal; ils vont se développer en larves et pupes qui vont coloniser vos tapis, moquettes, canapés, literies, parquets, plinthes, dessous de meubles...
Les oeufs et pupes sont très résistants, et peuvent survivre plusieurs mois.
Lorsque les conditions propices sont réunies (chaleur, vibrations du sol, dioxide de carbone), les pupes se développent en jeunes puces, qui sauteront sur votre animal...ou sur vos jambes! Et le cycle est bouclé
.

Pour une puce présente sur votre animal, il y a une centaine d'oeufs, larves et cocons dans votre maison; c'est pourquoi il est souvent insuffisant de ne traiter que votre animal si vous trouvez des puces. Il faut traiter tous les animaux que vous avez, et aussi votre maison.

La grande résistance des oeufs et pupes fait que l'on peut avoir des centaines de puces qui nous sautent sur les jambes en rentrant de vacances, alors que la maison est restée inhabitée plusieurs semaines! On peut aussi avoir à l'automne, lorsque les chauffages s'allument, une nouvelle invasion de puces dans la maison.

Traitement et prévention des puces

Votre véto a à votre disposition toute une panoplie de traitements qui présentent les caractéristiques suivantes: absence de toxicité pour vous et votre animal, grande efficacité, facilité d'emploi, bon rapport qualité/prix.

Ainsi, il peut vous proposer:

  • produits qui empêchent la reproduction de la puce (Program): ainsi, si une puce pique votre chat, elle ne pourra pondre des oeufs, et vous ne serez pas envahis par oeufs, larves, pupes et puces; Program se donne une fois par mois par voie orale, ou tous les 6 mois en injection.
  • pipette Advantix ou Stronghold ou Frontline COMBO une fois par mois; spray Duowin ou Frontline une fois par mois; pour ceux risquant d'oublier de réaliser un traitement mensuel, il y a le collier Scalibor, efficace 6 mois et les puces, et très actif aussi contre les tiques et phlébotomes.
  • Pour traiter votre maison: votre véto a à votre disposition des produits actifs 6 mois, efficaces sur les puces adultes, les oeufs, larves et pupes, ainsi que sur les acariens, mouches, cafards... Ces produits se présentent sous forme de sprays, d'aérosols ou de foggers. Il s'agit des gammes Parastop et Tiquanis habitat par exemple.

Les aoûtats

Quand vient l'été ou l'automne, il n'est pas rare que le chien ou le chat soit infesté par les aoûtats. Ce sont des larves d'acariens ("petites araignées rouges") que l'animal attrape dans les jardins, les prés...

Les aoûtats sont capables d'engendrer des démangeaisons très intenses. Ils ont tendance à se fixer sur les zones à peau fine, près des yeux, à la base des oreilles, entre les doigts, au pli du coude.Ils restent fixés à la peau pendant quelques jours. Souvent regroupés, ils ont l'aspect de petits grains rouges orangés.

Les symptômes peuvent persister longtemps après leur départ et, même si cette maladie n'est pas grave, il est parfois difficile de prévenir l'infestation des animaux par cet acarien.

Le traitement consiste en des shampooings antiparasitaires (ECTOSKIN par exemple), et en sprays anti-parasitaires (DUOWIN, FRONTLINE...)

Les otites

Les otites sont fréquentes.Il faut surveiller régulièrement l'aspect du pavillon de l'oreille et de la partie visible du conduit auditif, et amener votre animal à la consultation s'il a des signes d'otite; en effet, ce sont des affections douloureuses, et il est bien plus difficile de traiter une otite ancienne qu'une apparue récemment.

Symptômes de l'otite

  • Démangeaisons voire douleur des oreilles. Votre compagnon se gratte fréquemment les oreilles ou se secoue la tête, peut manifester de la douleur quand vous palpez son oreille, voire penche la tête d'un côté.
  • Rougeur de la face interne des pavillons auriculaires et de la partie visible des conduits auditifs; lors d'otite ancienne, la peau peut s'épaissir, ce qui obstrue plus ou moins complètement le conduit auditif
  • Mauvaise odeur de l'oreille
  • Réapparition rapide de cérumen après le nettoyage

Causes et traitement des otites

Déterminer la nature de l'infection:
Lors de la consultation, un examen microscopique du cérumen permet d'observer
:

  • Une infection microbienne: dans ce cas, le traitement consistera en l''administration d'antibiotiques par voie locale et parfois générale.
    Lors d'otite suppurée, il est souvent nécessaire de faire un prélèvement pour déterminer quelle bactérie infecte l'oreille, et quels antibiotiques sont efficaces
    .
  • Une infection mycosique: il s'agit en général de la prolifération d'une levure appelée Malassezia pachydermatis (= Pityrosporum canis); dans ce cas, le traitement consiste en l'administration locale d'antimycosiques.
  • Une infestation par des acariens, qui peuvent être Otodectes cynotis (gale auriculaire, qui est la principale cause d'otite chez le chat), plus rarement Demodex (Démodécie). Dans ce cas, le traitement consistera en l'administration locale et/ou générale d'acaricides.

Déterminer une éventuelle cause sous-jacente:

  • En été, les épillets sont une cause fréquente d'otite chez le chien; il faut aller chez votre véto les retirer très rapidement, car ils provoquent une douleur intense et peuvent perforer le tympan, entraînant des complications au niveau de l'oreille moyenne parfois très difficiles à soigner.
  • Un mauvais entretien des oreilles
  • Une allergie sous-jacente: les allergies alimentaires, l'allergie aux piqûres de puces et surtout l'atopie (allergie à des aéroallergènes: acariens, pollens d'arbres et de graminées...) sont des causes fréquentes d'otites récidivantes.

Que faire en cas d'otites récidivantes?

Il faut ramener votre chien à la consultation pour déterminer avec votre Vétérinaire les causes de la récidive, et mettre en place une stratégie pour les éviter.

Les causes de la récidive peuvent être:

  • Un traitement mal suivi: avez-vous fait correctement les nettoyages d'oreilles, avez-vous mis les produits traitants en quantité suffisante, avez-vous suivi la fréquence et la durée des traitements?
  • Apparition de résistances bactériennes aux antibiotiques prescrits: dans ce cas, la réalisation d'un antibiogramme sur un prélèvement de cérumen permettra de donner le traitement le mieux adapté.
  • Une allergie sous-jacente: dans ce cas, il faudra trouver à quoi le chien est allergique (examen clinique, skin test, recherche d'une hypersensibilité sur une prise de sang, régime d'éviction...) pour pouvoir supprimer cette hypersensibilité: éradication des puces, régime hypoallergénique, désensibilisation.
  • Une anomalie anatomique des conduits auditifs: conduits trop étroits, tumeur du conduit auditif...Dans ce cas, le traitement peut être la chirurgie d'abissement du conduit auditif.
  • Une otite moyenne; s'il y a du pus dans l'oreille moyenne, l'infection peut recontaminer le conduit auditif après chaque traitement.Dans ce cas, le diagnostic se fait à l'aide de radiographies des bulles tympaniques, et le traitement fait appel à une antibiothérapie prolongée et/ou à la chirurgie .