Le Léonberg

Acceuil "Le léonberg" - Standard - Caractère - Education - Entretien, hygiène - Santé - Morphologie - Alimentation

Pourquoi il se gratte ? - Les vaccinations - Les desinfectants - Les dents - Coup de chaleur - Maladies et bobos

 

Santé - Les dents

La denture du chien

Le chien possède à l'âge adulte 42 dents.

Chaque demi-mâchoire supérieure (maxillaire) comporte 3 incisives, une canine, 4 prémolaires (la carnassière est la 4ème prémolaire), et 2 molaires.

Chaque demi-mâchoire inférieure (mandibule) comporte 3 incisives, 1 canine, 4 prémolaires et 3 molaires (la carnassière est la 1ère molaire).


Pour la confirmation, chaque club de race admet un nombre plus ou moins important de dents manquantes ou surnuméraires.
D'une manière générale, le manque d'une PM1 est accepté dans toutes les races.

Dès que les dents définitives ont poussé, elles commencent à se recouvrir de tartre, ce qui entraîne infections et chute de dents; voir les conseils ci-dessus "le tartre et l'entretien des dents".

Le tartre du chien et le détartrage

Votre chien a 42 dents définitives. Il a eu des dents de lait qui ont été remplacées entre 4 et 6 mois; si des dents de lait persistent, il est important de pratiquer leur extraction, généralement sous anesthésie, pour que les dents adultes soient correctement orientées.

LE TARTRE DENTAIRE

La plaque dentaire puis le tartre se développent sur les dents et sous les gencives des chiens tout comme chez l'homme; en revanche, les caries sont plus rares.
Les bactéries prolifèrent sur la plaque dentaire, le long des gencives. Des petites crevasses séparent alors les gencives des dents. Ces infections gingivales entraînent abcés et déchaussement dentaires.
Souvent, les chiens peuvent en souffrir, mangent plus difficilement et ont une haleine nauséabonde (halitose). Le bord des gencives est enflammé (rouge) et sensible. Des infections généralisées (septicémie, néphrite, endocardite...) peuvent apparaître lorsque les soins locaux font défaut.

Il est donc important de combattre le dépôt de tartre régulièrement pour prévenir les complications.

LES MESURES DE PRÉVENTION

Elles sont à commencer AVANT la formation de la plaque dentaire, donc chez le jeune chien (et même dès l'acquisition du chiot pour l'apprentissage du brossage):

  • Brosser les dents de votre chien 2 fois par semaine: le brossage élimine la plaque dentaire, évite sa transformation en tartre, donc dispensera de détartrages trop fréquents. N'utilisez jamais votre dentifrice qui ferait baver et vomir votre chien; votre véto peut vous proposer des dentifrices abrasifs et antiseptiques très efficaces pour lutter contre la plaque dentaire et la mauvaise haleine qui l'accompagne.
  • Donnez régulièrement (plusieurs fois par semaine) des lamelles à mâcher à votre chien: leur mastication éliminera mécaniquement une partie de la plaque dentaire; votre véto dispose de lamelles à mâcher à effet enzymatique et antiseptique, que votre chien prendra de plus comme une véritable récompense.
  • Les gros os: il sont efficaces pour éliminer mécaniquement la plaque dentaire; cependant, ils peuvent donner des troubles digestifs parfois graves chez certains chiens.
  • les sprays buccaux: ils sont moins efficaces car n'ont pas d'effet mécanique; cependant, il existe un spray buccal (CANIFRESH) contenant de la chlorhexidine, qui permet de lutter contre l'infection de la bouche et donc la mauvaise haleine.
  • Enfin, votre véto peut vous proposer des aliments spécialement conçus pour lutter contre la formation de la plaque dentaire: ce sont de grosses croquettes ne cassant pas immédiatement lorsque la dent s'enfonce dedans, ce qui permet de racler sa surface; il s'agit de HILL'S T/D.

LE DÉTARTRAGE

Il est nécessaire quand le tartre est installé, pour préserver les dents mais aussi la santé de votre chien.

Lors des visites de votre chien, votre véto vous indiquera s'il est utile de détartrer ses dents; il pourra alors vous fournir un devis.

Le détartrage se réalise sous anesthésie gazeuse: l'anesthésie gazeuse présente la plus haute sécurité pour votre chien, elle évite le passage d'eau et de débris de tartre dans la trachée, et elle permet un réveil immédiat lorsque le détartrage est terminé .

Un bilan sanguin et/ou cardiaque pré-anesthésique peut être nécessaire si votre animal est âgé.

Votre véto effectue juste avant le détartrage un bilan dentaire afin de vérifier l'état de chaque dent et la profondeur des poches gingivales.
Un détartrage minutieux en deux temps (couronnes puis partie sous-gingivale) est ensuite réalisé à l'aide d'un générateur à ultrasons, de manière à enlever le dépôt minéral.
Ce détartrage est complété d'un polissage de l'émail afin de rendre la surface de la dent parfaitement lisse et éviter ainsi que la plaque dentaire puis le tartre ne réapparaissent trop vite.

Selon la gravité de l'atteinte buccale, des opérations de chirurgie dentaire peuvent être nécessaires (extractions de dents, etc...)
Il faut savoir que le tartre prédispose aux abcés dentaires et provoque le déchaussement des dents.

Votre véto emploie des molécules analgésiques pour que les opérations de chirurgie dentaire soient indolores.
En compléments du détartrage, il pourra vous prescrire des antibiotiques pendant une dizaine de jours pour traiter l'infection bactérienne liée au tartre.


A la suite du détartrage, il faudra bien sûr reprendre les mesures préventives décrites plus haut pour lutter contre la reformation du tartre.