Le Léonberg

Acceuil "Le léonberg" - Standard - Caractère - Education - Entretien, hygiène - Santé - Morphologie - Alimentation

 

Entretien, hygiène

Les soins des yeux:

Ils sont rarement nécessaires chez le Leonberg. Cependant, l'hygiène des yeux peut être nécessaire chez votre Leonberg dans certains cas particuliers: lors d'affections oculaires telles que conjonctivites, lors de malformation des paupières comme l'entropion ou l'ectropion (qui provoquent des écoulements oculaires, et qu'il faut en général opérer).

Il faut utiliser des produits spécifiques, isotoniques (pour ne pas piquer ou irriter l'oeil), antiseptiques (pour empêcher le développement des bactéries au coin de l'oeil), et permettant de lutter contre la coloration rouge marron du poil sous l'oeil (plus visible chez les chiens et chats blancs que chez le Leonberg bien masqué!).

Ainsi, votre véto peut vous proposer les produits de nettoyage oculaire OCRYL, Leophtalmo et OPTION; imprégner un coton de nettoyant oculaire et masser l'angle interne de l'oeil pour enlever les secrétions; dans certains cas, il sera utile de mettre quelques gouttes de nettoyant dans l'oeil; si l'on observe des croûtes attachées au poil, on peut s'aider d'un peigne fin pour les enlever (et nettoyer plus souvent).

En cas d'irritation de l'oeil, il faut amener votre animal à la consultation.

Les soins des oreilles

Il faut surveiller l'aspect de la face interne de la conque auriculaire et du conduit auditif de votre Leonberg. Un nettoyage occasionnel peut etre nécessaire si du cérumen s'accumule.
Il n'est pas nécessaire d'épiler les poils du conduit auditif (comme chez certains Caniches par exemple) car la face interne des oreilles du Leo est peu poilue.

Pour nettoyer les oreilles, ne pas utiliser de coton-tiges, ce qui pourrait repousser le cérumen au fond du conduit auditif; il faut remplir le conduit auditif avec un nettoyant auriculaire, puis masser le conduit auditif, pour décoller le cérumen; laisser alors le chien se secouer les oreilles, ce qui a pour effet de faire remonter les saletés, puis essuyer avec un coton le surplus de nettoyant et les saletés qui remontent.

Selon les cas, un nettoyant acqueux sera préférable (tel que EPIOTIC, ou le nettoyant physiologique), alors que dans d'autres cas, un nettoyant gras sera plus efficace (tel que OTOCLEAN); un nettoyant mixte (OTOLANE) convient dans la plupart des cas, et laisse une odeur agréable.

Lors d'otite, un nettoyage (en moyenne tous les 2 jours) est aussi nécessaire, en complément du traitement spécifique prescrit.

Si les oreilles redeviennent rapidement sales après le nettoyage, si l'oreille est irritée, en cas de douleur, il faut faire réaliser un examen des conduits auditifs à l'otoscope par le Vétérinaire.

Nettoyage du fourreau

Il est parfois nécessaire chez certains mâles vivant en appartement, et qui perdent beaucoup de smegma (secrétions jaune-verdâtres retrouvées sur le carrelage); on utilise alors le nettoyant LEOSMEGMA.

Entretien de la peau et du pelage

L'entretien de la peau et du pelage est variable selon les races, selon le mode de vie, et en fonction des particularités de chaque animal.Un Leo vivant en ville devra être plus entretenu qu'un chien vivant dans un jardin, surtout s'il dort dans votre lit! (ce qui par ailleurs n'est pas recommandé pour son éducation).

Le pansage

Le pansage devrait être au moins hebdomadaire, surtout en période de mue.

Noter cependant que plus le Leonberg sera peigné, plus il aura un aspect propre, mais sa fourrure sera un peu moins spectaculaire car à chaque pansage on enlèvera du sous-poil.

Ainsi, un Léo vivant en appartement et qui sera très régulièrement pansé aura en général une fourrure moins importante qu'un Léo vivant dehors et brossé 2 fois par an.

L'idéal est d'utiliser des peignes métalliques non piquants, de différentes largeur (un déméloir pour la culotte, le derrière des oreilles, et 1 ou 2 peignes métalliques aux dents assez espacées pour le reste du corps).

L'intérêt du pansage est d'éliminer les poils morts, d'empêcher la formation de noeuds, de feutrage, de mettre en place les poils longs ou mi-longs, d'accroître la circulation sanguine et donc de favoriser l'activité du follicule pileux, d'apprendre à votre animal à se laisser manipuler, de diminuer la salissure de votre maison par les poils morts, et enfin de vous permettre d'examiner fréquemment la peau de votre chien.

Le lavage de votre chien est bénéfique, à condition de ne pas utiliser n'importe quel shampooing.La fréquence des lavages doit être accrue en milieu urbain où la densité des impuretés atmosphériques devient plus importante près du sol; une moyenne raisonnable est de un lavage par mois.En revanche certains Léos vivant à la campagne ne seront lavés qu'une à deux fois par an, à la fin de leur période de mue.

Avant le lavage, couper les griffes, vidanger les glandes anales si nécessaire et couper les poils feutrés.Un bon shampooing d'entretien satisfait à trois critères: il doit être nettoyant (mais pas détergent pour ne pas altérer le film hydro-lipidique de surface), il doit être doux, son pH doit être proche de celui de la peau du chien , c'est à dire neutre; le rinçage doit être soigneux.

Vous pouvez utiliser les shampooings suivants, qui possèdent ces caractéristiques: SEBODERM, VETRIDERM ENTRETIEN, DELIKAS, SHAMPOOING PHSIOLOGIQUE (qui diffèrent par leur odeur et leur effet moussant).Après le rinçage, il est judicieux, particulièrement si le pelage présente des squames et un aspect "farineux" (état kérato-séborrhéique), de frictionner la peau avec un réhydratant émollient (HUMIDERM), puis de bien peigner; voilà un moyen bien simple de rendre un pelage brillant, doux et agréable à sentir.

Sécher ensuite avec une serviette et bien peigner.

Les ongles

La griffe du chien correspond à notre ongle, mais elle entoure presque totalement la 3ème phalange.

Chez certains Léos (pas tous), il est nécessaire de couper de temps en temps les griffes, car en s'usant insuffisamment la griffe dépasse de beaucoup l'extrémité de la phalange, et elle peut finir par se casser dans le sens de la longueur, ce qui provoque douleur et parfois une infection du doigt.

Le problème, c'est que la griffe du Leonberg est noire, donc on a toujours peur de couper trop court (et de couper un bout de phalange...)

Pour ne pas se tromper, il suffit de retourner la patte à l'envers (c'est-à-dire que l'on regarde le dessous de la patte). Si l'on regarde bien le doigt à l'envers, on vois où s'arrête son extrémité. Si il y a 3-4 mm de griffe qui dépasse du doigt, coupez-la (avec une pince coupe-griffes grand modèle que l'on trouves chez le toiletteur, le véto, en animalerie...).

Il y a aussi des léos qui usent leurs griffes tous seuls, et il suffit alors juste de contrôler.

Si par mégarde on coupe trop court et que l'extrémité du doigt saigne, comprimez pendant 3-4 minutes la petite plaie avec une compresse imprégnée d'eau oxygénée.

Si la griffe s'est cassée dans le sens de la longueur (il y a alors en général une boîterie car c'est douloureux), on peux faire un bain de pied 3 minutes matin et soir dans une solution diluée de Chlorhexidine (HIBITAN), et si le doigt enfle, qu'il s'infecte (panaris), il faut alors voir le véto pour éventuelle antibiothérapie.